VISITE CHEZ TEAMLAB

Post date: Dec 18, 2017 8:54:31 AM

http://teamlab.be/

A l'invitation de John Rizzo, ma collègue Aïcha et moi nous rendons , tôt le matin, à l'Avenue Louise, 251 (4e étage) pour visiter ce centre de formation pour jeunes de moins de 25 ans.

Deux jeunes, Alex et Nelson, nous accueillent en ayant prévu un programme dense et diversifié sur une heure de temps.

Ils sont une douzaine de jeunes à fréquenter ce dispositif. Tous avec des profils peu qualifiés ou peu expérimentés mais avec une envie d'apprendre différente de celle de l'école où ils ne souhaitent pas retourner franchement.

Ce projet pilote , de septembre à décembre 2017, avec John Rizzo comme formateur et responsable est axé sur une pédagogie tournée vers le "learning by doing" permettant de valider des compétences professionnelles.

Les jeunes qui commencent à arriver dans leur centre, rentrent progressivement dans les locaux en notant leur heure d'arrivée sur un document. Ils nous saluent et reprennent leurs activités. Ils consultent individuellement le formateur pour définir les objectifs de la journée.

Par 2, ou 3 ou 4, ils échangent, manipulent des objets High Tech (Devices, smartphones, laptops..).

Ils suivent une formation de vendeur réparateur d'objets connectés. Leur formation est découpée en plusieurs catégories de compétences métiers mais aussi de vente et de savoir être. Tout au long de notre visite, nous remarquons que John accorde une grande importance au comportement de ces jeunes dans le dispositif. Il réalise beaucoup d'activités autour de cette thématique basées souvent sur des jeux de rôles et des phases de métacognition.

Ces jeunes semblent fiers de nous faire la visite et de nous montrer leur tableau blanc avec des gommettes. Ils attestent de leurs acquisitions et passent à l'action en nous demandant de mettre la main à la pâte pour démonter un smartphone.

Un autre récit d'un groupe de formateurs de bf.bureau et services qui ont fait la visite quelques jours après nous :

Nous avons été accueillis par John Rizzo, dans un salon (déjà un point positif!). Dès le premier contact, il met le stagiaire à contribution: thé ou café? Le stagiaire désigné s’en occupe.

Les jeunes n’étaient qu’au nombre de 4 dans le bureau (pour 18 stagiaires effectifs). Les autres, en stage ou alors, absents, voire sortis de formation.

Les jeunes présents travaillent soit seuls, soit en groupe de 2. L’entraide semble être omniprésente. John ne prend qu’un rôle de coach et n’est sollicité que si le stagiaire se sent prêt à réaliser une tâche lui permettant d’avoir accès à la tâche suivante (les gommettes) . John profite de toutes nos questions et demandes pour mettre les stagiaires en situation. Il les interpelle chacun à leur tour afin que les explications qui nous sont données le soient par les stagiaires eux-même. Il intervient dans leur explication afin de les remettre dans les schémas de communication proposés par la formation.

Une réflexion de John: les pédagogues qui fonctionnent dans ce type d’enseignement peuvent “s’ennuyer” mais sont libérés d’un temps précieux pour travailler et se documenter, observer… ou se concentrer sur les stg les plus en difficultés.

Notre collègue Sara Vanhuyse a créé une mind map qui reprend son ressenti de l'ensemble de la visite. Cette mindmap est accessible ici

Quelques points relevés de cette visite :

  • apprentissage par l’observation et l’utilité - partir du j’ai besoin de… pour …
  • entraide entre stagiaire - Travail collaboratif
  • implication des stagiaires dans leur propre gestion (horaire, pointage) et apprentissage
  • accueil des nouveaux stagiaires par les “anciens” arrivés en fin de formation et les évaluer dans leur tâche de transmission
  • formation se déroule dans le respect de l’évolution du stagiaire

La vidéo teaser du dispositif TeamLab:

Nos collègues du pôle bureau et services proposent les transferts dans le contexte de leur centre de la façon suivante :

Avec notre public, cette pédagogie pourrait être utilisée mais avec certaines réserves.

La capacité d’autonomie de nos stagiaires dans les recherches et l’utilisation de l’outil informatique est parfois très lacunaire. Il faudrait d’abord donner l'accès aux outils de recherches et une aisance dans l’utilisation des logiciels de base. Après, appuyer sur l’autonomie et la collaboration

Moduler les espaces actuels:

  • grands plateaux avec disposition des tables de travail collaboratives
  • “Bureau” des formateurs permettant une vue d’ensemble sur les “groupes” de travail
  • îlots pour les communications orales, téléphoniques
  • mise à disposition de caméras pour les stagiaires amenés à se filmer (TCO mais aussi SECBUR)

Autonomie et responsabilisation des apprenants

  • gestion des présences
  • organisation de l’espace
  • apprentissage par l’observation
  • analyse des besoins pour réaliser la tâche
  • utilisation des outils d’auto-formation
  • tutoriels
  • recherches d’aide sur Internet

Enfin, une vidéo tournée et montée par l'équipe Teamlab le même jour de notre visite :